45.4 F
New York
HomeScienceUn rapport d’Equifax(MD) Canada révèle des difficultés financières croissantes alors que les arriérés...

Un rapport d’Equifax(MD) Canada révèle des difficultés financières croissantes alors que les arriérés continuent d’augmenter

C’est en Ontario et en Colombie-Britannique que la hausse des paiements hypothécaires en souffrance est la plus marquée

Pouls du marché d’Equifax Canada : rapport sur les tendances trimestrielles en matière de crédit à la consommation pour le T4 2023

TORONTO, 05 mars 2024 (GLOBE NEWSWIRE) — Selon le plus récent rapport Pouls du marché d’EquifaxMD Canada sur les tendances et perspectives en matière de crédit, la pression économique est plus évidente puisque de nombreux consommateurs peinent à faire leurs paiements de crédit mensuels. Les taux d’arriérés des soldes non hypothécaires en souffrance depuis plus de 90 jours sont passés de 1 % au T4 2022 à 1,3 % au T4 2023, ce qui représente une augmentation de 28,9 %. Les taux d’arriérés sur les prêts hypothécaires au cours des 12 derniers mois ont augmenté de 52,3 %, passant de 0,09 % à 0,14 %.

Hausse des taux d’arriérés en Ontario et en Colombie-Britannique
L’Ontario et la Colombie-Britannique ont été particulièrement touchés : les taux d’arriérés sur les prêts hypothécaires ont bondi de 135,2 % et de 62,2 % respectivement par rapport au T4 2022, dépassant ainsi les niveaux observés avant la pandémie. Les détenteurs de prêts hypothécaires en difficulté financière dans ces provinces manquent aussi de plus en plus de paiements sur leurs cartes de crédit. Les niveaux de paiement manqués en Ontario et en Colombie-Britannique sont principalement attribuables aux jeunes propriétaires (le groupe des 36 ans et moins), où les taux d’arriérés tant à l’échelle des comptes que des soldes sont maintenant plus élevés qu’en 2019.

À l’extérieur de la Colombie-Britannique et de l’Ontario, où les montants des prêts hypothécaires sont généralement moins élevés, les consommateurs résistent au contexte économique actuel avec des taux d’arriérés sur les prêts hypothécaires qui augmentent plus lentement et qui demeurent beaucoup plus faibles qu’avant la pandémie.

Soucis dans le secteur du renouvellement des prêts hypothécaires
L’effet des taux d’intérêt élevés sur les consommateurs qui renouvellent leurs prêts hypothécaires a continué de croître au quatrième trimestre de 2023. Après le renouvellement, les paiements hypothécaires mensuels ont augmenté de 457 $ en moyenne, avec des pics encore plus élevés (plus de 680 $) en Ontario et en Colombie-Britannique. Il y a également eu de plus en plus de signes de détérioration du rendement du crédit pour les détenteurs de prêts hypothécaires au dernier trimestre de 2023, surtout pour ceux qui font face à une augmentation mensuelle de leurs paiements de plus de 500 $.

« D’après notre évaluation de la dynamique du marché immobilier, il est évident que les renouvellements hypothécaires à venir seront cruciaux pour de nombreux propriétaires, souligne Rebecca Oakes, vice-présidente, Analyse avancée chez Equifax Canada. Avec la perspective de renouveler les prêts hypothécaires à des taux considérablement plus élevés que les prêts actuels, les consommateurs qui avaient réussi à profiter des taux d’intérêt historiquement bas en 2020 – en particulier ceux qui avaient contracté des prêts importants – pourraient avoir de la difficulté à maintenir leurs paiements. »

Moins d’argent restant pour payer les relevés de carte de crédit
Au T4 2023, la dette à la consommation totale a atteint 2,45 billions de dollars, en hausse de 3,2 % par rapport à l’année précédente. L’endettement non hypothécaire a augmenté de 4,1 %, principalement en raison d’une hausse de 15,9 milliards de dollars de la dette liée aux cartes de crédit en 2023, pour atteindre 116,2 milliards de dollars. Les dépenses par carte de crédit ont augmenté de façon saisonnière pendant les Fêtes. Toutefois, après rajustement en fonction de l’inflation, les chiffres suggèrent une légère baisse par rapport à il y a 12 mois.

« Les niveaux d’inflation commencent à baisser partout au Canada, mais le prix élevé des biens de consommation et l’augmentation des niveaux de remboursements mensuels du crédit signifient que certains consommateurs devront probablement réduire leurs dépenses discrétionnaires, déclare Rebecca Oakes. Les soldes des cartes de crédit qui étaient attribuables à une hausse des dépenses de consommation sont maintenant attribuables à une réduction des niveaux de paiement. »

Moins de consommateurs ont remboursé intégralement le solde de leurs cartes de crédit, passant de 66,1 % au T4 2022 à 65,4 % au T4 2023. Cette tendance était plus notable chez ceux dont le solde des marges de crédit hypothécaire à taux variable était supérieur à 50 000 $, passant de 64,1 % à 60,8 % d’une année à l’autre. De plus, le remboursement moyen par dollar dépensé a diminué, ce qui laisse supposer des difficultés financières, surtout chez les personnes de moins de 25 ans qui remboursent en moyenne 0,95 cent par dollar dépensé.

La croissance des nouvelles cartes de crédit a ralenti plus que prévu au quatrième trimestre, mais plus de 6 millions de nouvelles cartes ont tout de même été émises en 2023, une hausse de 11,2 % par rapport à 2022. Les secteurs des prêteurs automobiles exclusifs et autres que les établissements bancaires ont également connu une hausse importante de la demande : le nombre de nouveaux prêts octroyés a augmenté de 17,5 %. Les locations de véhicules ont rebondi, augmentant de 29,8 % par rapport au creux de 2022.

Coût de la vie élevé, paiements manqués et cas d’insolvabilité
Le coût de la vie élevé continue d’avoir une incidence sur tous les groupes de consommateurs et entraîne une augmentation inquiétante des taux d’arriérés non hypothécaires. Plus de 153 000 consommateurs de plus ont manqué des paiements sur des produits de crédit, dépassant les niveaux de 2019. En outre, le secteur des prêts automobiles autres que par des établissements bancaires, des prêts bancaires pour des véhicules d’occasion et des marges de crédit non garanties affiche également des niveaux d’arriérés croissants, ce qui signale des difficultés à venir.

Bien que la hausse des cas d’insolvabilité ait légèrement ralenti au cours de la deuxième moitié de l’année, elle est demeurée considérablement élevée par rapport au T4 2022. Les déclarations de faillite ont augmenté de 8 % d’une année à l’autre et de 1,4 % d’un trimestre à l’autre, ce qui indique une pression financière persistante. Bien que les niveaux globaux d’insolvabilité demeurent inférieurs aux niveaux d’avant la pandémie, la forte augmentation du nombre de détenteurs de prêts hypothécaires qui déclarent faillite est une tendance inquiétante avec des hausses de 23,2 % d’une année à l’autre. En Ontario et en Colombie-Britannique, les taux ont grimpé respectivement de 76,5 % et de 46,5 %, accentuant les inquiétudes quant à la stabilité financière.

« Des facteurs comme le coût élevé de la vie, l’inflation, les paiements par carte de crédit et les inquiétudes liées au renouvellement hypothécaire sont en train de toucher les consommateurs, poursuit Rebecca Oakes. Certains ont poussé leurs budgets jusqu’à leur limite. Il ne fait aucun doute que les Canadiens ressentent actuellement une pression financière. »

Analyse par groupe d’âge – Taux d’endettement et d’arriérés (excluant les prêts hypothécaires) 

Âge Endettement moyen
(T4 2023)
Variation moyenne de l’endettement
sur 12 mois
(T4 2023 comp. à T4 2022)
Taux d’arriérés ($)
(T4 2023)
Variation du taux d’arriérés ($)
sur 12 mois
(T4 2023 comp. à T4 2022)
18-25 ans 8 169 $ 0,96 % 1,67 % 13,27 %
26-35 ans 17 317 $ 0,73 % 1,85 % 24,02 %
36-45 ans 26 522 $ 1,82 % 1,50 % 34,53 %
46-55 ans 33 327 $ 2,52 % 1,12 % 34,83 %
56-65 ans 27 209 $ 2,18 % 0,97 % 30,21 %
65 ans et plus 14 097 $ -1,68 % 1,05 % 20,69 %
Canada 21 296 $ 0,83 % 1,30 % 28,93 %


Analyse des grandes villes
– Taux d’endettement et d’arriérés (excluant les prêts hypothécaires)

Ville Endettement
moyen
(T4 2023)
Variation moyenne de l’endettement
sur 12 mois
(T4 2023 comp. à T4 2022)
Taux d’arriérés ($)
(T4 2023)
Variation du taux d’arriérés ($)
sur 12 mois
(T4 2023 comp. à T4 2022)
Calgary 23 885 $ -2,36 % 1,44 % 19,72 %
Edmonton 23 719 $ -1,41 % 1,82 % 20,11 %
Halifax 20 971 $ 0,04 % 1,26 % 14,80 %
Montréal 16 534 $ 0,72 % 1,19 % 36,18 %
Ottawa 19 296 $ 1,38 % 1,18 % 29,77 %
Toronto 20 373 $ 1,17 % 1,66 % 33,46 %
Vancouver 22 332 $ -0,75 % 1,07 % 35,00 %
St. John’s 23 727 $ 0,64 % 1,42 % 16,99 %
Fort McMurray 37 762 $ -0,38 % 2,16 % 24,15 %


Analyse des provinces
 – Taux d’endettement et d’arriérés (à l’exclusion des prêts hypothécaires)

Province Endettement
moyen
(T4 2023)
Variation moyenne de l’endettement
sur 12 mois
(T4 2023 comp. à
T4 2022)
Taux d’arriérés ($)
(T4 2023)
Variation du taux d’arriérés ($)
sur 12 mois
(T4 2023 comp. à T4 2022)
Ontario 21 831 $ 1,66 % 1,32 % 34,79 %
Québec 18 629 $ 0,73 % 0,93 % 35,25 %
Nouvelle-Écosse 20 839 $ 0,64 % 1,52 % 15,74 %
Nouveau-Brunswick 20 979 $ -4,28 % 1,59 % 22,51 %
Île-du-Prince-Édouard 22 876 $ 2,36 % 1,07 % 17,32 %
Terre-Neuve 23 930 $ 4,00 % 1,49 % 15,25 %
Région de l’Est 21 647 $ -0,14 % 1,50 % 17,76 %
Alberta 24 356 $ -1,49 % 1,63 % 19,18 %
Manitoba 17 683 $ 3,57 % 1,64 % 22,74 %
Saskatchewan 22 743 $ 1,41 % 1,59 % 18,59 %
Colombie-Britannique 21 796 $ -0,06 % 1,19 % 30,47 %
Région de l’Ouest 22 388 $ -0,16 % 1,43 % 23,30 %
Canada 21 296 $ 0,83 % 1,30 % 28,93 %


À propos d’Equifax

Chez Equifax (NYSE : EFX), nous croyons que les connaissances entraînent le progrès. En tant que société internationale des secteurs des données, des analyses et des technologies, Equifax joue un rôle essentiel dans l’économie mondiale en aidant les institutions financières, les entreprises, les employeurs et les organismes gouvernementaux à prendre des décisions cruciales avec une assurance accrue. En s’appuyant sur son ensemble unique de données différenciées ainsi que sur des analyses et des solutions infonuagiques de pointe, elle offre des aperçus qui favorisent la croissance de ses clients et aident les gens à aller de l’avant. Equifax, dont le siège social se trouve à Atlanta, compte près de 15 000 employés partout dans le monde. Elle est active ou possède des investissements dans 24 pays en Amérique du Nord, en Amérique Centrale, en Amérique du Sud, en Europe et dans la région de l’Asie-Pacifique. Pour en savoir plus, visitez Equifax.ca.

Personne-ressource :

Andrew Findlater
SELECT Public Relations
[email protected]
647 444-1197

Angie Andich
Relations avec les médias – Equifax Canada
[email protected]


Primary Logo

Originally published at https://www.einpresswire.com/article/693435380/un-rapport-d-equifax-md-canada-r-v-le-des-difficult-s-financi-res-croissantes-alors-que-les-arri-r-s-continuent-d-augmenter

- Advertising -
- Advertising -
- Part of VUGA -marketing agency
- Advertising -

latest articles

- Advertising -
gossip tv free

explore more

free fashion tv